Les bienfaits du curcuma

 

 

Je souhaite vous présenter aujourd'hui les 10 principaux bienfaits scientifiquement prouvés du curcuma que vous pouvez constater sur votre propre organisme en quelques jours ou semaines seulement : 

# 1 : Le curcuma a un effet antiinflammatoire.

Selon des études récentes, la curcumine, le composant principal du curcuma, compte parmi les substances présentant l’action anti-inflammatoire la plus puissante et elle a en partie un effet comparable à de nombreux médicaments pharmaceutiques anti-inflammatoires, tels que l’ibuprofène, mais SANS les effets secondaires indésirables.

# 2 : Le curcuma augmente de manière drastique les capacités anti-oxydatives de votre organisme.

La curcumine, en tant qu’antioxydant particulièrement puissant, a la capacité de protéger l’organisme des radicaux libres, afin qu’ils ne puissent plus causer de dégâts dans votre organisme.

# 3 : Le curcuma renforce le cerveau et a un effet préventif contre la maladie d’Alzheimer et d’autres pathologies cérébrales.

Selon certaines études, la curcumine est très efficace dans la prévention de la maladie d'Alzheimer. Cela est dû d'une part à son effet anti-inflammatoire et antioxydant prononcé, d'autre part la curcumine peut réduire les dépôts de certaines protéines, qui sont une caractéristique pathologique de la maladie d'Alzheimer.

# 4 : Le curcuma stimule la digestion et favorise la perte de poids. 

Dans plusieurs études, les chercheurs ont constaté que les aliments enrichis en curcuma contribuaient à la perte de poids. Selon d'autres études, la curcumine inhibe la formation des cellules graisseuses et améliore également le métabolisme des glucides, ce qui permet de réduire le stockage des graisses après la consommation de pain, de pâtes, de pommes de terre et d'autres glucides.

# 5 : Le curcuma peut réduire le cholestérol global, la pression artérielle et le risque de maladie cardiovasculaire. 

Ces dernières années, il a été prouvé que le curcuma a un effet positif sur le développement de diverses maladies du système cardiovasculaire à plusieurs niveaux à la fois. Selon des études cliniques, le curcuma peut grandement contribuer à la régulation de la pression sanguine et du cholestérol global.

# 6 : Le curcuma peut avoir un effet protecteur contre le cancer.

Les scientifiques sont parvenus à confirmer l'effet anticancéreux du curcuma. En effet, en 2005 lors d’un congrès aux États-Unis, le curcuma a été reconnu comme le seul remède naturel reconnu pour son action de soutien dans le cadre de la thérapie du cancer, et recommandé par les spécialistes.

# 7 : Le curcuma soulage les douleurs articulaires et améliore les symptômes des rhumatismes et de l'arthrite. 

Diverses études cliniques menées en association avec le curcuma indiquent un soulagement des douleurs articulaires et une amélioration des symptômes de l'arthrite chez les patients souffrant de rhumatisme et d'arthrite. Cet effet positif peut être attribué principalement au puissant effet anti-inflammatoire de la curcumine. 

# 8 : Le curcuma agit contre la dépression. 

La curcumine s'est révélée prometteuse pour le traitement de la dépression dans le cadre de nombreuses études. Il est également prouvé que la curcumine a un effet stimulant sur l'humeur.

# 9 : Le curcuma peut ralentir les processus naturels de vieillissement et vous faire non seulement paraître, mais aussi vous sentir plus jeune. 

L'une des principales causes du vieillissement est le raccourcissement des télomères. Des études ont montré que la curcumine a une influence très positive sur la longueur des télomères et donc aussi sur le processus de vieillissement. Cet effet est probablement dû en grande partie à la forte propriété antioxydante de la curcumine.  

# 10 : Le curcuma favorise la dépuration de votre organisme. 

Le curcuma incite le foie à produire de plus grandes quantités d’acides biliaires, qui sont indispensables à la digestion des graisses. Ainsi, la digestion est activée, les troubles tels que les ballonnements et les lourdeurs d’estomac peuvent être soulagés, et les processus de dépuration de l’organisme sont stimulés.   

 

 

 


Si vous voulez savoir comment prendre du curcuma de la manière la plus efficace possible pour en tirer les meilleurs avantages pour votre santé, ne manquez pas de consulter les résultats des dernières recherches : 

 Jurenka, JS. (2009): Anti-inflammatory properties of curcumin, a major constituent of Curcuma longa: a review of preclinical and clinical research. Altern Med Rev, 14(2): 141-153.

Menon, VP., Sudheer, AR. (2007): Antioxidant and anti-inflammatory properties of curcumin. Adv Exp Med Biol, 595: 105-125.

Mishra, S., Palanivelu, K. (2008): The effect of curcumin (turmeric) on Alzheimer`s disease: An overview. Ann Indian Acad Neurol, 11(1): 13-19.

Di Pierro, F., Bressan, A., Ranaldi, D., Rapacioli, G., Giacomelli, L., Bertuccioli, A. (2015): Potential role of bioavailable curcumin in weight loss and omental adipose tissue decrease: preliminary data of a randomized, controlled trial in overweight people with metabolic syndrome. Preliminary study. Eur Rev Med Pharmacol Sci, 19(21):4195-4202.

Ejaz, A., Wu, D., Kwan, P., Meydani, M. (2009): Curcumin inhibits adipogenesis in 3T3-L1 adipocytes and angiogenesis and obesity in C57/BL mice. J Nutr, 139(5):919-25.

Ghorbani, Z., Hekmatdoost, A., Mirmiran P. (2014): Anti-Hyperglycemic and Insulin Sensitizer Effects of Turmeric and Its Principle Constituent Curcumin. Int J Endocrinol Metab, 12(4): e18081.

Wongcharoen, W., Phrommintikul, A. (2009): The protective role of curcumin in cardiovascular diseases. Int J Cardiol, 133(2): 145-151.

Ganjali, S., Blesso, CN., Banach, M., Pirro, M., Majeed, M., Sahebkar, A. (2017):Effects of curcumin on HDL functionality. Pharmacol Res, 119: 208-218.

Chandran, B., Goel, A. (2012): A randomized, pilot study to assess the efficacy and safety of curcumin in patients with active rheumatoid arthritis. Phytother Res,26(11):1719-1725.

Kulkarni, SK., Bhutani, MK., Bishnoi, M. (2008): Antidepressant activity of curcumin: involvement of serotonin and dopamine system. Psychopharmacology, 1. Auflage.

Khaw, AK., Hande, MP., Kalthur, G., Hande, MP. (2013): Curcumin inhibits telomerase and induces telomere shortening and apoptosis in brain tumour cells. J Cell Biochem, 114(6): 1257-1270.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés